Entre deux rives

projet en cours

« Tout être s’épanoui quand il vit en harmonie avec la nature".

  (Proverbe chinois)

 

M'épanouir avec un grand "M" au "Deux-Rives" entre L'Ill et le Rhin, entre ville, port et nature, où quatre quartiers en projet offrent à leurs habitants "un cadre de vie généreux"... La promesse faite pour ces quatre opérations de logements ;"construire en s’inscrivant harmonieusement dans le paysage"...

A l’échelle de l’urbanisation croissante d’une ville dont l’expansion semble sans limite, Strasbourg en France reste loin derrière des mégapoles comme Chongqing en Chine. Tout de même, l'Eurométropole de Strasbourg se fait l'échos du monde

changeant. Parmis les bouleversements se déroulant sous ma fenêtre,  

l'étonnante biodiversité environnante s'apparente peu à peu à de précieuses reliques.  M’approcher de cette végétation rustique, à ces formes vivaces qui dans une très grande mesure, nous précèdent, nous dépassent et nous ignorent, m’apprend à faire de l' expérience photographique une méditation.

Pendant que je tente de capter l'état de changement perpétuel d'une certaine harmonie qui dès lors s'évapore, tout l'imaginaire avec lequelle je croyais habiter mon nouveau quartier est à reconsidérer.

                                               

Certes l’avenir qui se dessine ici m'enchante autant que l'aurore ou le crépuscule derrière les grues.  Les perspectives d'une nouvelle vie ici  m'inspire avec la même effervescence que les dunes (des terres contaminées en cours de traitement) ou la neige industrielle induite par effet de dépression atmosphérique sur les particules fines…Néanmoins  dans quelques années, la ville que j'habite ne sera plus vraiment la même.  Qu'adviendra-il de son incroyable biodiversité, ces plantes frêles, fleurs vivaces, tous ces trucs "wild" qu'il m'amuse de contempler, de mes montagnes imaginaires , les cheminées qui fument, une odeur et une âme, ruine d'un temps révolu..