LA TOUSSAINT EN MARTINIQUE, une invitation.

2016

​La Toussaint est une fête très marquée en Martinique.

Depuis plusieurs décennies, c'est l'occasion de réunir les «grandes familles»; grands-parents, oncles, tantes, cousins, cousines, amis, pendant deux jours de partage.

Mon amie et collègue, Kady Adoum Douass, présentatrice d'Arte Journal, n'avait pas revue ses proches depuis 10 ans, soit les années qui se sont écoulées suite au décès de sa maman, originaire du pays. Cette année-là, elle m'invite à l'accompagner au moment des retrouvailles avec sa famille. C'est pour nous l'occasion vivre une fête où l'ambiance, contrairement à ce qu'on pouvait penser, n'est pas du tout morose ! 

Sur cette île paradisaique, la Toussaint se célèbre sur deux jours.

Le premier novembre, au Robert, nous avons assisté à cette messe qui célèbre tous les saints avec la chorale de son tonton et la messe du deux novembre, à Marigot cette fois, portais davantage sur les personnes disparues du village.

Ensuite nous sous sommes rendu avec la famille de Kady pour évoquer la mémoire de sa défunte maman.  Autour de nous, beaucoup de familles sont venues se recueillir sur les tombes, ont fait briller les sépultures et les ont parsemés de fleurs et d'ornements aux couleurs vives, offrant un spectacle éclatant. 

En Martinique, ode à la lumière ! Ici, malgré la mort, tout est blanc ! 

Les cimetières sont peints en blanc, les tombes sont blanches, les gens portent le blanc  ! 

L'utilisation du blanc dans le deuil et la mort  fait très certainement référence à l'héritage des anciens esclaves qui portaient le blanc lors des funérailles de proches disparus. Le "blanc", une tradition venue d'Afrique, signifie la résurrection des corps.

 

Une autre façon pour les antillais de se rappeler des jours heureux passés avec les proches est de se rassembler  au bord de la plage où chez les uns.  On fête autour de mets créoles, d'énormes poissons fraichement pêchés dans la mer et cuit sur le grill, on déguste les ti-punch des tontons ( au rhum biensûr ! ), on joue à la belote, au domino, pendant que les autres discutent et profitent du moment présent au son de la musique créole elle aussi... 

 

Kady m'a fait découvrir son  île remarquable ; de la presqu'île de la Caravelle à la Trinité avec sa plage des surfeurs,  une mer turquoise, et la baignoire de Josephine à le François, la distillerie J.M de Macouba, les sentiers de randonnées qui longent la côte Atlantique ou traversent la forêt tropicale, les plages de sable blancs bordées de petits restaurants à Sainte-Luce, la pêche à la pointe du Diamant, jusqu'à sa "Madeleine de Proust"; les tournant d'amour de Fort de France...