Transitions

Hauts-de-France

Belgique

Pays-Bas

Cette série fait partie du projet "Consolation",

sauf que dans ce volet, l'architecture vernaculaire transcrit

divers passages de notre civilisation.

Ces photographies, illustrent que dès le XVè siècle, l’homme édifie ces chapelles pour se protéger, pour faire face aux maux de son temps. Il remet son destin entre les mains de dieu par l'intercession de ces chapelles dédiées à de multiples saints et saintes. 

Mais le monde change et même au milieu des champs, on remarque qu'il est également possible de "jouer sa vie" grâce à l'intervention d'un coach personnel. 

"Chez Monsieur le docteur", la chapelle lévite dans un contexte de gentrification rurale. "Zonage", "Kappeldreef" et "l'Européenne" dressent le portrait de la périurbanisation. 

De Ramilies en France à la chaussée Brunehaut en passant par Wervik en Belgique, d'autres petits monuments côtoient des modèles de transitions alimentaires et les modalités de consommation liées aux densités de population.

Pendant que "Notre-Dame du bon air" suffoque,

des chapelles très anciennes se tournent vers les évolutions écologiques les plus récentes. "Pecq 1770" guète le souffle croissant de la transition énergétique et en attendant la divine lumière, la "Chapelle Solaire" prouve encore qu’en architecture, l'homme réinvente un nouveau monde pour demain...